Basket Team

Voici le forum des benjamins du club de basket de Lunéville
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Récapitulatif lexique basket

Aller en bas 
AuteurMessage
sano
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 683
Age : 39
Localisation : Lunéville
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Récapitulatif lexique basket   Sam 24 Nov - 1:39

Le rebond

Le rebond est un terme utilisé dans le basket-ball pour définir le fait de capter la balle lorsqu’un shoot ne rentre pas dans le panier.

Il existe deux catégories de rebond.

La première est le rebond défensif: c'est lorsque l'adversaire attaque mais ne rentre pas la balle dans le panier lors d'un shoot. Donc le fait d'attraper la balle dans son camp constitue un rebond défensif.

La seconde catégorie de rebond est le rebond offensif, c’est-à-dire lorsque sa propre équipe attaque mais ne rentre pas la balle dans le panier lors d'un shoot. Donc le fait d'attraper la balle dans le camp adverse constitue un rebond offensif.

Un rebond offensif se terminant par un dunk est appelé claquette.


Dernière édition par le Sam 24 Nov - 1:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://basket-team.forumpro.fr
sano
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 683
Age : 39
Localisation : Lunéville
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Récapitulatif lexique basket   Sam 24 Nov - 1:39

Le double pas

Au basket-ball, le double-pas désigne une technique particulière de réalisation de panier, effectuée en pleine course, après une série de deux pas sans dribble (d'où le nom de cette technique) qui placent le joueur en position de sauter à proximité du panier au moment de tirer.

Le double-pas est généralement effectué à une seule main (le plus souvent, la même main que le côté du terrain par lequel le joueur arrive au panier), ce qui le différencie du tir en extension (jump shot). L'autre main peut servir à protéger la balle d'un contre éventuel. La balle peut aussi être portée à deux mains jusqu'au moment de tirer, pour réduire les chances de se la faire intercepter.

Le double-pas peut être réalisé en faisant rebondir la balle contre le panneau (en anglais, layup), ou en lachant directement la balle dans l'arceau (laydown).

C'est un moyen relativement sûr de marquer un panier, à condition de pouvoir s'approcher du panier et d'éviter les contres, les défenseurs les plus grands étant la plupart du temps placés près de celui-ci. Un joueur qui possède une taille et une détente suffisantes pourra toutefois préférer le dunk au double-pas.

Il est le premier shoot enseigné dans les écoles de basketball à cause de sa facilité, c'est le meilleur moyen de marquer des paniers en championnat minibasket.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://basket-team.forumpro.fr
sano
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 683
Age : 39
Localisation : Lunéville
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Récapitulatif lexique basket   Sam 24 Nov - 1:40

le 5 majeur

Le cinq majeur, ou cinq de base, est le nom donné aux cinq joueurs qui commencent un match de basket-ball. On dit d'un joueur qui est dans le cinq majeur qu'il est titularisé.


Le cinq majeur est tradtionnellement composé :


* d'un meneur de jeu (point guard en anglais): (ex : Magic Johnson, Tony Parker)
Au basket-ball, le meneur, ou poste 1, (en anglais : Point guard) est le joueur qui dirige le jeu en attaque. C'est lui qui monte la balle à travers le terrain et annonce les différentes tactiques à mettre en place. Il sert de relai de l'entraîneur sur le terrain. Les qualités requises pour jouer à ce poste sont donc une bonne intelligence de jeu et de la lucidité même lorsque l'équipe est menée au score.

Le poste de meneur est stratégique au basket-ball car il s'agit du joueur par qui tous les ballons doivent circuler. Traditionnellement, le meneur est un joueur véloce, de relativement petite taille pour les standards du basket-ball (un peu plus de 1,80 m en moyenne).


* d'un arrière (shooting guard en anglais): (ex : Michael Jordan)
Au basket-ball, l'arrière (en anglais : shooting guard) est l'un des cinq postes habituels. Les joueurs jouant à ce poste sont généralement plus petits et plus vifs que les ailiers, et a fortiori que les intérieurs. Le rôle des arrières est généralement de marquer des paniers par des tirs extérieurs, mais certains sont aussi chargés de monter la balle avec le meneur ou de faire quelques pénétrations.


* d'un ailier (small forward en anglais): (ex : Carmelo Anthony)
L'ailier ou petit ailier (en anglais : Small forward) est l'un des cinq postes usuels au basket-ball. Les caractéristiques d'un ailier consistent en un compromis entre la taille et la puissances d'un intérieur ou d'un pivot, et l'agilité et la dextérité d'un meneur ou d'un arrière. C'est ce qui fait généralement des ailiers les joueurs les plus polyvalents, capables à la fois de tirer de loin et de jouer dans la raquette. Beaucoup d'ailliers sont aussi de bons défenseurs, c'est problament le poste le plus défensif avec celui de pivot.


* d'un ailier fort (power forward en anglais): (ex : Kevin Garnett)
Au basket-ball, l'ailier fort ou intérieur (en anglais : Power forward) est l'un des cinq postes traditionnels. L'ailier fort est généralement moins grand que le pivot, mais il est souvent aussi costaud. Il réalise les memes actions que le pivot (Rebonds, contres, tirs intérieurs) mais il joue plutot face au panier, alors que le pivot joue dos au panier.


* d'un pivot (center en anglais): (ex : Shaquille O'Neal)
Au basket-ball, le pivot (en anglais : center) est le joueur situé le plus près du panier quand le jeu est en place. C'est l'un des cinq postes traditionnels.

Le pivot est généralement le joueur le plus grand et le plus lourd (mais aussi le plus lent) de son équipe. Ce poste est appelé ainsi car, étant la plupart du temps placé très près du panier, il doit souvent pivoter après avoir reçu le ballon pour se retrouver en direction du panier. Son rôle est généralement d'utiliser sa taille et sa masse physique pour marquer des paniers à courte distance, et empêcher les joueurs de l'équipe adverse de s'approcher de son propre panier.

Dans le basket-ball moderne de haut-niveau, la plupart des pivots mesurent plus de 2 m — certains atteignent 2,25 m comme par exemple le Chinois Yao Ming (2,26) — et pèsent plus de 100 kg.


Dernière édition par le Dim 25 Nov - 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://basket-team.forumpro.fr
sano
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 683
Age : 39
Localisation : Lunéville
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Récapitulatif lexique basket   Sam 24 Nov - 1:42

Le turnover

En basket-ball, un turnover arrive lorsqu'un joueur d'une équipe perd le ballon au profit de l'autre équipe. Cela peut être le résultat d'une mauvaise passe interceptée (steal), d'une sortie de ballon, d'un marcher, d'un double-dribble (ou de n'importe quelle autre violation), ou d'une faute offensive. On parle, en français, d'une perte de balle ou d'un ballon perdu.

Certains joueurs sont connus pour commettre énormément de turnovers (autrement dit, ils perdent souvent le ballon). Pour certains joueurs, la cause est une mauvaise vision du jeu ou des problèmes de concentration. Pour d'autres, c'est le fait d'avoir très souvent le ballon ou de chercher sans cesse à faire la passe. Beaucoup de bons joueurs perdent régulièrement la balle, justement parce qu'ils l'ont souvent. Des joueurs très actifs comme Allen Iverson ou Steve Nash font partie des leaders dans la catégorie des turnovers. Un autre exemple est le multiple-MVP Karl Malone, qui est le joueur ayant perdu le plus de ballons dans toute l'histoire de la NBA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://basket-team.forumpro.fr
sano
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 683
Age : 39
Localisation : Lunéville
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Récapitulatif lexique basket   Dim 25 Nov - 19:30

Le triple double

Le triple-double est un terme utilisé dans le basket-ball pour définir une performance individuelle lors d'un match dans lequel un joueur a enregistré au moins 10 unités dans 3 catégories statistiques : points, rebonds, passes décisives, voire interceptions et contres. L'origine étymologique vient de l'anglais américain. En effet double dans l'expression est un raccourci pour double digit en anglais, soit deux chiffres, qui est la particularité des nombres supérieurs ou égaux à 10.

Un triple-double est considéré comme une excellente performance. En NBA, ils ne sont pas répandus mais les meilleurs joueurs peuvent en réaliser une petite dizaine par saison (sur 82 matchs). Actuellement en NBA, Jason Kidd est considéré comme le spécialiste en ce domaine, grâce à ses compétences au rebond pour un meneur de jeu, en plus d'être l'un des meilleurs passeurs de la ligue. En avril 2005, il est passé 4e dans l'histoire de la ligue au nombre de triple-double avec 66. Le 7 décembre 2006, il a égalé Wilt Chamberlain à la 3° place, en signant sa 78° réalisation lors du match fleuve New Jersey Nets - Phoenix Suns, perdu 157 à 161, après 2 prolongations.

Seulement un joueur dans l'histoire de la NBA, Oscar Robertson, a réussi à atteindre une moyenne d'un triple-double par match sur une saison, durant la saison 1961-62, avec 30,8 points, 12,5 rebonds, et 11,4 passes décisives par match. Cette performance est difficile à répéter de nos jours, du fait de la montée en puissance des défenses et de la diminution du nombre de rebonds à capter dans un match (des estimations évoquent une baisse de 30 % du nombre de rebonds entre les années 1960 et aujourd'hui).

Les recordmen historique des triple double en NBA sont Oscar Robertson (181) suivi de Magic Johnson (138) et de Jason Kidd (90).[1]

LeBron James est le plus jeune joueur de l'histoire de la NBA à avoir enregistré un triple-double, à l'âge de 20 ans et 20 jours, face aux Portland Trail Blazers.

Le 31 janvier 2006, Boris Diaw devient le premier français à réaliser un triple-double en NBA lors du match opposant son équipe, les Phoenix Suns, aux Philadelphia Sixers à Philadelphie (victoire des Suns 123-99). Il marque 14 points et enregistre 13 passes décisives et 11 rebonds, ainsi qu'un contre et aucune perte de balle en 39 minutes.

Wilt Chamberlain est quant à lui le seul joueur à avoir enregistré 20 unités dans trois catégories : lors d'un match en 1968, il a en effet marqué 22 points, pris 25 rebonds et fait 21 passes décisives: il s'agit d'un double-triple-double, le seul réalisé dans l'histoire de la NBA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://basket-team.forumpro.fr
sano
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 683
Age : 39
Localisation : Lunéville
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Récapitulatif lexique basket   Dim 25 Nov - 19:42

Les différents double-pas


LAY UP : tir en course avec la main sous la balle

LAY BACK : tir en course de derrière l'anneau ou de dos par rapport au panier

LAY IN : tir en course avec la main haute sur la balle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://basket-team.forumpro.fr
sano
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 683
Age : 39
Localisation : Lunéville
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Les fautes   Dim 25 Nov - 19:49

au basket, un joueur peut commettre au maximum 5 fautes. Dès qu'il a sa 5ème faute, il doit quitter le terrain et laisser sa place à l'un de ses partenaires. Il existe plusieurs types de fautes :

- la faute personnelle : selon l'article 80 du règlement, la faute personnelle " est une faute qu'un joueur commet quand il provoque un contact avec un adversaire ". cette faute peut etre sanctionnée de lancers-francs si l'attaquant shootait au moment du contact ou si l'équipe a fait trop de fautes (7 fautes d'équipes pour des matchs de deux mi-temps ou 4 fautes d'équipes pour des matchs de 4 quart-temps).

- la faute anti-sportive : il s'agit d'une faute personnelle commise délibéremment par le défenseur.

- la faute technique : elle correspond à une infraction aux règles de conduite permettant le bon déroulement du match (contestation de l'arbitrage, avoir 6 joueurs sur le terrain, par exemple). Cette faute est sanctionnée par 1 lancer-franc (2 s'il s'agit d'une technique infligée à l'entraîneur). La balle est ensuite redonnée à l'équipe adverse.

- la faute disqualifiante : on peut la comparer au carton rouge au football. Faute très grave qui incite l'arbitre à faire sortir du jeu un joueur. Le joueur qui prend cette faute doit quitter immédiatement le terrain (même s'il n'a pas fait 5 fautes) voire même le gymnase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://basket-team.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Récapitulatif lexique basket   

Revenir en haut Aller en bas
 
Récapitulatif lexique basket
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeu de management de basket
» Place du Basket Français au niveau du Basket Mondial
» Liège Basket 2008' 2009'
» Belgacom Liège Basket - Dexia Mons Hainaut - mercredi 22/09
» Pétition pour la création d'une chaine Basket +

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Basket Team :: Basket-Ball :: Tout sur le basketball :: Lexique basket-
Sauter vers: